Texte à méditer :  Pour écarter les phobies, ne pas se dire : "Je veux vaincre l'idée", mais : "Je peux et je veux me contrôler".
Faire alors des exercices, et pendant trois quart d'heure s'il le faut.  
Docteur Roger Vittoz
 
Vous êtes ici :   Accueil » Responsabilités
La biosynergie,
un chemin de créativité
Bibliographie

Éditions De Verlaque, Patrice Laurent, préface de Pierre
LASSALLE

Imprimer le bulletin de présentation ou commander

Votre vie amoureuse
Pour soutenir votre relation amoureuse, tirez un texte au hasard en cliquant sur le coeur qui bat et lisez les affirmations à haute voix...

Pour tirer un texte au hasard, cliquez ici...

barre-fin-arc-en-ciel.gif


L'oracle des âmes-soeur

Un oracle qui vous dit l'état de votre relation de couple : si tout est parfaitement lumineux ou si certains aspects peuvent être améliorés.
Tirez une carte au hasard en cliquant sur le coeur ci-dessous...


Pour tirer une carte au hasard, cliquez ici...


arc-en-ciel

La quête de l'âme-soeur : Méditation en ligne sur les 7 lames du Tarot

arc-en-ciel

Allumez une bougie

arc-en-ciel

Téléchargez le jeu de 36 cartes pour dynamiser votre vie amoureuse !
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
XnTA
Recopier le code :


  2101 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La biosynergie, dans son esprit, représente une véritable révolution car elle implique en particulier un changement profond de mentalité; plus exactement, elle exige un réexamen de nos conceptions et de nos sytèmes de valeurs.
La biosynergie conduit le Créatif à vivre ici et maintenant, à sentir ce qui se passe en lui, à être plus conscient de son corps, de ses perceptions et par là-même de ses sentiments et de ses pensées : c'est donc une proposition à voir la vie et la réalité autrement, à s'adapter, à être plus flexible.
Cette démarche représente donc l'occasion d'une certaines mutations : plusieurs médecins étonnés par l'importance des résultats ont parlé de transformation.

La plus grande difficulté consiste sans aucun doute, à accepter l'idée qu'il est nécessaire de se consacrer du temps à soi-même, pour se détendre, pour récupérer et se recharger en énergie.
Même si la durée du temps exigée est courte (quelques minutes suffisent avec la pratique pour se situer à un bon niveau «alpha»), l'impression de perdre son temps reste tenace chez certains.
Et pourtant, cette démarche n'est qu'un préalable par rapport à la notion plus importante encore de plaisir et d'épanouissement.
Est-on bien sûr d'avoir compris que le plaisir est une nécessité vitale, l'épanouissement absolument indispensable?
S'il est bien certain que la recherche de plaisir ne représente pas une fin en soi, il n'y a, par contre, pas de vie sans plaisir.
Nous remarquons que chacun souhaite être habillé agréablement, vivre dans des lieux confortables, avoir à sa disposition une nourriture de bon goût et bien présentée. Chacun apprécie la musique, les beaux tableaux, les arts en général, et tous les éléments qui contribuent à embellir la vie.

Il nous apparaît indispensable maintenant d'évoquer l'incohérence dans laquelle nous vivons.
Comment peut-on à la fois rechercher un certain plaisir et une certaine joie de vivre, si nous estimons ne pas avoir le droit de nous aimer nous-même ?
Pouvons-nous vivre dans l'équilibre et dans l'harmonie si nous refusons de nous aimer et en conséquence d'aimer autrui ?

Certains parents ayant suivi les instructions de quelques éducateurs ont hélas joué un rôle non négligeable dans l'idée si souvent évoquée : «Ah ! mais si je pense trop à moi, si je m'occupe trop de moi, je vais devenir égoïste !!!».

La médecine psychosomatique apporte sans doute le démenti le plus flagrant à cette idée. Il convient de reprendre ici la remarque de la journaliste Nicole Chauvet face à son problème de poids qui a été bien résolu avec le concours d'une biosynergiste. (4)
Selon Nicole Chauvet, le fait d'apprendre à aimer son corps a certainement joué un rôle important dans la résolution de son problème.
Notons encore que le corps se plaint, à sa manière qui lui est propre, du résultat de nos erreurs : erreur à propos du corps physique, mais aussi au niveau de nos sentiments, de nos pensées et de nos raisonnements.
Le relaxologue biosynergiste doit donc être bien conscient de tout cela ; il se doit donc d'examiner ses propres difficultés et observer ce qui crée en lui des tensions d'une manière systématique. C'est seulement une perception exacte de lui-même qui peut le conduire à une perception juste d'autrui.
Il lui appartient donc de se connaître avec ses points forts, ses points faibles, ce qui implique d'avoir des connaissances en psychologie appliquée et également de connaître ses propres difficultés psycho-pathologiques dont le niveau ne devra pas être un obstacle à son propre épanouissement ni à ses relations avec autrui.

Par ailleurs, son discernement devra être suffisant pour savoir accepter les personnes qui ont des aptitudes à évoluer positivement (c'est-à-dire les personnes ayant un scénario de vie de gagnant ou de non perdant à la rigueur), et savoir refuser les personnes qui ont des scénarios de vie de perdant et celles qui ont des problèmes pathologiques.

L'engagement du relaxologue vis-à-vis du Créatif et de la biosynergie est donc important : il assume deux sortes de contrat :

- le premier, relatif au Créatif qu'il doit conduire à son autonomie;
- le second, relatif à la biosynergie, à ceux qui l'appliquent et à ceux qui sont responsables de la formation, qu'il se doit de ne pas désavouer.

Les biosynthèses réussies sont bénéfiques pour l'ensemble ; celles qui échouent ont des conséquences préjudiciables pour tous.


Les notions de responsabilité et de pouvoir seront très largement développées dans le texte qui suit. Il est surtout demandé aux relaxologues de ne pas vouloir et de ne pas agir au lieu et place du Créatif.

Catégorie : - Ethique et Fondements
Page lue 5667 fois

Hello World
 ↑  
Ressources
Liste fuchsia des
produits sans OGM


NON A LA MICRO-PUCE SOUS-CUTANEE POUR HUMAINS !!!


---
La vérité sur Tchernobyl et sur le nucléaire : document sonore arteradio.com

---
Publicité : De l'enfant-roi à l'enfant-proie,
Pédophilie mentale et viol de l’imaginaire de l’enfant, par Paul Ariès
: document sonore




 
RESSOURCES-FORMATION 56, rue de la Porte 29200 Brest
Centre de Formation et Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication
Tel. 02 98 05 25 50 - Contenu du site © 2004-2015





 
Document généré en 0.16 seconde