Texte à méditer :  Il faut vivre avec tout son être : respirer, sentir, vivre par tous ses pores, avec toutes ses forces.  Docteur Roger Vittoz
 
Vous êtes ici :   Accueil » Editorial N°21 : Le pouvoir de l'intention
La biosynergie,
un chemin de créativité
Bibliographie

Éditions De Verlaque, Patrice Laurent, préface de Pierre
LASSALLE

Imprimer le bulletin de présentation ou commander

Votre vie amoureuse
Pour soutenir votre relation amoureuse, tirez un texte au hasard en cliquant sur le coeur qui bat et lisez les affirmations à haute voix...

Pour tirer un texte au hasard, cliquez ici...

barre-fin-arc-en-ciel.gif


L'oracle des âmes-soeur

Un oracle qui vous dit l'état de votre relation de couple : si tout est parfaitement lumineux ou si certains aspects peuvent être améliorés.
Tirez une carte au hasard en cliquant sur le coeur ci-dessous...


Pour tirer une carte au hasard, cliquez ici...


arc-en-ciel

La quête de l'âme-soeur : Méditation en ligne sur les 7 lames du Tarot

arc-en-ciel

Allumez une bougie

arc-en-ciel

Téléchargez le jeu de 36 cartes pour dynamiser votre vie amoureuse !
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
3zLgMm
Recopier le code :


  3507 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Le pouvoir de l'intention




365 façons d'appliquer dans votre vie le pouvoir de l'intention.
Le Dr Wayne W. Dyer a élaboré ces intentions parce qu'il aimerait communiquer le fait que l'intention est un champ d'énergie qui circule de manière invisible au-delà de la portée de notre mode de vie habituel de tous les jours. C'est une force que nous avons tous à l'intérieur de nous, et nous avons le pouvoir de la faire survenir dans nos vies en étant l'énergie que nous voulons attirer.
Pour le docteur Wayne W. Dyer, l'intention est une force universelle, un champ d'énergie invisible et illimitée, dont nous faisons tous partie. Lorsque nous sommes reliés à ce champ, nous parvenons à réaliser nos projets de façon harmonieuse, nous ressentons une profonde plénitude et une intense joie d'être. Ainsi le pouvoir de l'intention est-il en nous-même : il suffit de l'activer pour conférer à notre vie une dimension insoupçonnée, miraculeuse et nouvelle.



Extrait du livre "365 façons d'appliquer le pouvoir de l'intention dans votre vie."

LA FORCE INVISIBLE

Dr Wayne W. Dyer

Guy Tredaniel Editeur
Pour recevoir par email l'intention du jour, inscrivez-vous !





Les Quatre Accords Toltèques


Remerciements à dobru, l'auteur de ce texte
Document en téléchargement
Miguel Ruiz est né au Mexique d'une mère guérisseuse, une « curandera », comme on les appelle en Amérique Latine, dans la lignée d'un grand-père chaman « nagual », c'est à dire spirituel.
Il a commencé par faire des études de médecine officielle, puis de chirurgie.
Au début des années 1970, il vit une expérience de mort clinique (NDE) qui le marque profondément et ouvre la voie à un changement radical d'orientation professionnelle avec un retour à ses racines ancestrales.
Il se consacre alors à la maîtrise de la sagesse de ses ancêtres et nous indique dans un langage simple et direct une voie possible pour nous libérer des conditionnements acquis et enracinés en nous de génération en génération.

Il n'est pas sans rappeler les enseignements de Don Carlos Castaneda, la fumée en moins, même si pour beaucoup de lecteurs ce qu'il propose paraît "fumeux", car trop loin de l'éducation que nous avons reçue en Occident fortement marqué par le christianisme.
J'ai lu les autres ouvrages dérivés de celui-ci du même auteur, mais c'est sans aucune hésitation que je recommande la lecture et l'expérimentation de celui-ci.
Les autres brodent autour de celui-ci qui contient l'essentiel, pour moi.


*********************
Les TOLTÈQUES
*********************
Ils étaient connus, il y a des milliers d'années comme des « femmes et des hommes de connaissance ». Les Toltèques, des scientifiques et des artistes de haut niveau, se réunissaient à Teotihuacan, le lieu ou « l'Homme devient Dieu ».
La connaissance spirituelle Toltèque rejoint la même unité de vérité de toutes les traditions du monde. Elle est avant tout un mode de vie qui se distingue par la facilité d'accès au bonheur et à l'amour.

Il y a trois mille ans, un humain qui étudiait pour devenir homme-médecine et apprendre la connaissance de ses ancêtres, n'était pas d'accord avec tout ce qu'il apprenait.
Il rêva un jour, qu'il voyait son propre corps endormi et se vit sortir de la grotte où il dormait, par une nuit de pleine lune. Il regarda ses mains et sentit son corps : « Je suis fait de lumière ; je suis constitué d'étoiles. Tout est fait de lumière et l'espace entre toutes choses n'est pas vide. Je suis entre les étoiles. »
Il en déduit que tout ce qui existe n'est qu'un seul être vivant et que la lumière est le messager de la vie, parce qu'elle est vivante et contient la totalité de l'information de la vie. « Le vrai moi est pur amour, pure lumière. »

Il s'en suivra toute une évolution et une nouvelle compréhension de la réalité terrestre. En particulier le fait que nous vivons '''Le Rêve de la Planète'" , imaginé par nos ancêtres humains qui nous enseigne comment être humains.

Le Rêve de la Planète
*************************
Véritable Livre de Loi, qui dirige notre esprit basé sur la peur. Il comprend toutes les règles de la société, ses croyances, ses religions, ses lois, ses différentes cultures et modes de vie… Il capte toute notre attention. Nous ne l'avons pas choisi, nous naissons dedans, mais nous sommes d'accord pour nous y soumettre dans un processus de « domestification », une véritable programmation.

Chaque être humain a un rêve personnel, souvent régit par la peur, dans la ligne de celui de la société.
Il est possible d'avoir de beaux rêves. Toute l'humanité est à la recherche de la Vérité, de la Justice et de la Beauté. Nous ne cessons de chercher et chercher, alors que tout est déjà en nous. Il n'y a aucune vérité à trouver au dehors, mais au dedans.

Les humains ont confiance en des croyances qui les condamnent souffrir. Ils ont besoin d'avoir raison et de donner tort aux autres. Au cours de l'éducation, ils créent une image : comment ils devraient être pour être acceptés par tous. Comme cette image n'est pas réelle. Ils ne seront jamais parfaits.
Les humains résistent à la vie. Leur esprit tout entier est un brouillard, un rêve, "une mitote", dans lequel des milliers de personnes parlent en même temps et où personne ne comprend personne. Etre vivant est leur plus grande peur. Etre simplement soi est ce qu'ils redoutent le plus. Au cours de son existence personne ne maltraite l'humain autant que lui-même.

Le propos de Miguel Ruiz, à la suite des Toltèques, est de nous aider à Etre des humains VIVANTS et HEUREUX.

**********************************

Les Quatre Accords Toltèques


**********************************
Partant du principe que la personnalité humaine résulte des milliers d'accords passés avec soi-même, les parents, les enfants…, que bon nombre de ces accords sont source de souffrances, d'échecs dans la vie ; il est nécessaire pour créer une existence de plénitude et de joie, de trouver le courage de rompre ceux de nos accords qui sont fondés sur la peur et de revendiquer votre Pouvoir Personnel.

C'est là qu'il est possible d'expérimenter les quatre règles simples, mais fondamentales qui deviendront une véritable éthique de vie dans le respect de soi et de chacun. Ils nous aideront à rompre les accords anciens issus de la peur et produiront le Pouvoir Personnel nécessaire pour changer la structure de ces accords anciens et créer un nouveau rêve :
"Notre rêve de paradis personnel".
Un beau et vaste programme pour lequel les Toltèque ont développé une sorte de « modus operandi » simple et efficace donc je vous donne ici les clés reprises par Miguel Ruiz.


****************************

Premier Accord Toltèque


****************************
QUE VOTRE PAROLE SOIT IMPECCABLE

Le plus important et le plus difficile à honorer.
Au delà du son et du symbole, LA PAROLE est une Force. Elle représente notre capacité à nous exprimer, à communiquer, à penser, et à créer les évènements de notre vie.
Mais ce que nous oublions ou dont nous n'avons pas conscience c'est que la qualité de notre parole aura autant d'incidence dans notre vie que dans la vie des autres.

Il est important d'être autant que cela soit possible conscient de l'impact exact de nos paroles. Donc d'être attentif à ce qu'on dit et aux multiples sens que notre parole aura. Bien souvent nos paroles lâche par inadvertance ou sans attention ont des répercutions difficiles à réparer. Combien de fois voudrions nous rattraper les mots qui se sont échappés de nos bouches...

******************************

Deuxième Accord Toltèque


******************************

NE RÉAGISSEZ À RIEN DE FAÇON PERSONNELLE
L'Éducation, que les Toltèques considèrent comme une Domestication, nous a appris à tout prendre sur nous, ce que nous appelons la culpabilisation.

Hors nous ne sommes aucunement responsables de ce que les autres font.
Leurs actions dépendent d'eux-mêmes.
Chacun vit dans un monde personnel, agit ou parle en fonction de sa réalité, de son rêve. C'est sa vérité et celle de personne d'autre.
Quoi qu'il arrive ne faisons jamais une affaire personnelle de ce qui vient de l'autre, nous éviterons de programmer une (des) souffrance(s) inutile(s).

Apprendre en quelque sorte à toujours, en toute circonstance, à garder une distance pour ne jamais rien prendre pour argent comptant. L'opinion de l'autre lui appartient, cela ne veut pas dire que c'est la vérité ou en tout cas pas forcément '''ma vérité'''.

******************************

Troisième Accord Toltèque


******************************

NE FAITES AUCUNE SUPPOSITION
Faire des suppositions, prêter des intentions à autrui créent des poisons émotionnels qui sont à l'origine de nos divers conflits personnels et collectifs.

Poser des questions, exprimer vos vrais désirs, peut éviter drames, tristesse et malentendus en choisissant de communiquer clairement avec autrui.
Hors très souvent, dans notre culture, nous imaginons, nous extrapolons ce que l'autre peut ou va penser.

Nous pensons très souvent à la place de l'autre et cela modifie notre comportement ou nos actes qui ne sont plus vrais ni naturels, mais en fonction de comment nous voulons que l'autre réagisse ou accueille nos actes et nos paroles.
C'est un mode de communication pervers ou personne ne va bien.
Moi, je suis mal car j'ai mentis ou je n'ai pas dit la réalité de ma pensée.
L'autre aussi car il sent que je n'ai pas tout dit ou que j'ai menti.
La relation s'en ressent.

D'autres fois c'est pire, quand j'imagine des choses ou des réactions probables de l'autre et que je m'en rends malade. C'est sûr que je peux et dois tenir compte des fonctionnements que je connais de l'autre, mais cela ne doit pas modifier ma ligne de conduite. Je le sais et j'en tiens compte lors de sa réaction.

******************************

Quatrième Accord Toltèque


******************************

FAITES TOUJOURS DE VOTRE MIEUX
Quelles que soient les circonstances, faire simplement de son mieux, indépendamment de toute évaluation qualitative.

N'ayez aucun regret.
Apprendre à s'accepter, à regarder honnêtement les résultats de nos actions ce qui accroît notre conscience. Agir c'est vivre.

Simple à énoncer, beaucoup plus difficile à mettre en pratique.
En fait il suffit à chaque fois de prendre le temps de faire le point pour savoir où on en est.
De ce fait au fur et à mesure qu'on agit on le fait de plus en plus en accord avec ce que l'on est.
On cherche de moins en moins à manipuler l'autre pour avoir une réaction précise de sa part.
Donc on agit au mieux de ce que nous sommes et là on fait à chaque fois de notre mieux, ce qui nous laisse la conscience tranquille.

******************


Les '"Quatre Accords"' sont un résumé de ce que les Toltèques appellent la maîtrise de la transformation. C'est un mode de vie dans lequel il n'existe ni leaders, ni disciples ; chacun a et vit sa propre liberté.
Cela se fait au travers d'exercices qui permettent d'acquérir trois maîtrises :

1 - La Maîtrise de l'Attention
*******************************
Elle consiste à être conscient de qui nous sommes vraiment, avec toutes nos possibilités.
Cela demande donc de se regarder vraiment tel que nous sommes, de nous accepter dans ce que nous découvrons, de respecter cela pour avoir accès à ce qui fait que nous sommes aujourd’hui qui nous sommes.


2 - La Maîtrise de la Transformation
***************************************
Comment changer ?
Comment se libérer de sa domestication ?
Il va falloir trouver dans un premier temps ce qu'il est important de changer dans nos comportements pour changer tout ce qu'il est indispensable de changer pour être vraiment nous même et arrêter de nous torpiller avec un mode de fonctionnement faux induit par l'éducation et les but de la société.

Donc trouver, reconnaitre tous les points où je me suis laissé avoir et ou je me suis laissé domestiqué...
C'est ensuite que pourra être envisagé un processus de libération.


3 - La Maîtrise de l'Intention
******************************
L'Intention du point de vue des Toltèques, est une des composantes de la vie qui rend possible la transformation de l'énergie.

Être présent, vraiment, à chaque instant de notre vie à ce que nous faisons et à ce que nous disons.
Vivre en conscience, pas au travers d'automatismes.
Et donc poser des actes et des paroles dans lesquelles nous avons pris le temps de vérifier quelle était la véritable intention qui présidait à l’action !

Extrait de "La science de l'intention" - Lynne Mc Taggart



...Dans l’ensemble, les scientifiques ont cessé de s’en faire avec les questions difficiles soulevées par la physique quantique, et laissées sans réponse par ses premiers pionniers. La théorie quantique fonctionne sur le plan mathématique.
Elle offre une recette gagnante pour comprendre le monde subatomique. Grâce à elle, on a pu fabriquer des bombes atomiques et des lasers, et déconstruire la nature des radiations solaires. Les physiciens d’aujourd’hui ont oublié tout ce qui concerne l’effet de l’observateur.
Ils se contentent de leurs élégantes équations et attendent la découverte de quelques dimensions supplémentaires au-delà de celles que les humains perçoivent, ou la formulation de la théorie unifiée du tout qui, espèrent-ils, parviendra à faire la synthèse de toutes ces découvertes contradictoires en une seule théorie centrale.

Il y a une trentaine d’années, alors que le reste de la communauté scientifique poursuivait machinalement son travail sans chercher à comprendre, une petite bande de scientifiques avant-gardistes provenant de
prestigieuses universités autour du monde s’arrêtèrent pour examiner les implications métaphysiques de l’interprétation de Copenhague et l’effet de l’observateur.
Si la matière est mutable, et si c’est la conscience qui lui fait adopter une quelconque forme, il semble alors probable que la conscience soit aussi capable d’amener les choses à prendre une direction particulière.

Leurs investigations finirent par se résumer à une simple question :

Si le fait de diriger son attention sur une chose modifie la matière physique, quel peut être l’effet de l’intention – que se passe-t-il si on essaie délibérément d’engendrer un changement ? Dans notre participation en tant qu’observateurs du monde quantique, nous ne sommes peut-être pas uniquement des créateurs, mais aussi des influenceurs.
Ces scientifiques entreprirent de concevoir et de mener des expériences afin de mettre à l’essai ce qu’ils avaient appelé « l’influence mentale dirigée à distance » ou la « psychokinésie », ou, dit plus simplement,
« l’intention » ou même « l’intentionnalité ».
Dans une définition classique de l’intention, cette dernière serait caractérisée comme « un plan délibéré pour accomplir une action, laquelle débouchera sur le résultat désiré8», à la différence d’un désir, qui signifie simplement que l’on souhaite un certain résultat, sans toutefois avoir formulé de plan précis pour
y parvenir.

Une intention est dirigée vers les actions de celui-là même qui l’exprime ; elle exige une forme de raisonnement, ainsi qu’un engagement à poser le geste voulu. Une intention sous-entend qu’il y a un but et que l’on comprend le besoin d’un plan d’action en vue d’obtenir le résultat prévu.

Marilyn Schlitz, vice-présidente à la recherche et à l’éducation à l’Institut des sciences noétiques, et l’un des scientifiques engagés dans les toutes premières investigations de l’influence à distance ont défini l’intention comme « la projection de la conscience, de manière délibérée et efficace, en vue d’atteindre un objectif ou un résultat donné9». Pour influencer la matière physique, croyaient-ils, l’expérimentateur devait
être extrêmement motivé, et sa pensée, très ciblée.

Lors d’une série de remarquables expériences, ces scientifiques démontrèrent que le fait d’avoir certaines pensées dirigées pouvait entraîner un effet sur le corps, sur des objets inanimés et sur presque toutes sortes d’êtres vivants, depuis les organismes unicellulaires jusqu’aux humains.
Deux des principales figures dans ce minuscule sous-groupe étaient Robert Jahn, ancien doyen de la faculté d’ingénierie du laboratoire Princeton Engineering Anomalies Research (PEAR) à l’université
Princeton, et sa collègue Brenda Dunne, qui avaient créé ensemble un programme de recherche élaboré s’appuyant sur de solides bases scientifiques.

Pendant vingt-cinq ans, Jahn et Dunne dirigèrent ce qui devint un énorme effort international visant à quantifier ce que l’on appelle la « micropsychokinèse », soit l’effet de l’esprit sur des générateurs de nombres aléatoires qui exécutent l’équivalent électronique d’un coup de pile ou face.
Les données produites par ces machines (les piles et les faces informatiques) étaient contrôlées par des impulsions positives et négatives alternant au hasard. Comme leur activité était totalement aléatoire, elles
généraient un nombre plus ou moins égal de piles et de faces, conformément aux lois de la probabilité.

La configuration la plus fréquente des expériences menées avec ces générateurs était celle de deux images attrayantes alternant sur l’écran d’un ordinateur – par exemple, des cowboys et des Indiens.
Les participants à ces études étaient placés devant les ordinateurs, et on leur demandait d’essayer d’influencer les machines afin qu’elles donnent plus souvent l’une des deux images – disons plus de cowboys –, puis de focaliser leurs pensées afin d’obtenir davantage d’images d’Indiens, et ensuite, il leur fallait essayer de ne pas influencer les machines ni dans un sens ni dans l’autre.

Après plus de deux millions et demi d’essais expérimentaux, Jahn et Dunne démontrèrent de façon décisive que l’intention humaine peut influencer ces appareils électroniques dans le sens spécifié, et leurs résultats furent reproduits indépendamment par 68 autres chercheurs.
Tandis que le laboratoire PEAR concentrait ses recherches sur l’effet de l’esprit sur les processus et les objets inanimés, de nombreux autres scientifiques menaient des expériences sur l’effet de l’intention humaine sur les choses vivantes.

La plupart des premières découvertes sur la conscience sont survenues il y a plus de trente ans. Des découvertes plus récentes en physique quantique ainsi que dans plusieurs laboratoires autour du globe offrent des réponses à quelques-unes de ces questions. Elles apportent la preuve que notre monde est extrêmement malléable et qu’il est ouvert à une constante influence subtile.
Des recherches récentes démontrent que les choses vivantes transmettent et reçoivent en permanence une énergie mesurable.

De nouveaux modèles théoriques de la conscience la présentent comme une entité capable d’empiéter sur tous les types de frontières physiques. L’intention paraît être quelque chose d’analogue à un diapason, faisant résonner à la même fréquence les diapasons des autres choses dans l’univers.
Les plus récentes études de l’effet de l’esprit sur la matière semblent indiquer que l’intention a des effets variables qui dépendent de l’état du sujet, ainsi que du moment où il émet une pensée et de l’endroit où il se trouve.

L’intention a déjà été employée en maints domaines, notamment pour guérir les maladies, modifier des processus physiques et influencer des événements. Il ne s’agit pas d’un don spécial mais d’une compétence apprise et aisément enseignée.

En réalité, nous utilisons tous déjà l’intention dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne.

L’ensemble des recherches effectuées permet également de croire que le pouvoir de l’intention est multiplié en fonction du nombre de personnes pensant simultanément la même chose...

Catégorie : - Editoriaux
Page lue 696 fois
Précédent  
  Suivant

Hello World
 ↑  
Ressources
Liste fuchsia des
produits sans OGM


NON A LA MICRO-PUCE SOUS-CUTANEE POUR HUMAINS !!!


---
La vérité sur Tchernobyl et sur le nucléaire : document sonore arteradio.com

---
Publicité : De l'enfant-roi à l'enfant-proie,
Pédophilie mentale et viol de l’imaginaire de l’enfant, par Paul Ariès
: document sonore




 
RESSOURCES-FORMATION 56, rue de la Porte 29200 Brest
Centre de Formation et Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication
Tel. 02 98 05 25 50 - Contenu du site © 2004-2015





 
Document généré en 0.25 seconde